Formidables concentrés de principes actifs naturels, les huiles essentielles offrent une réponse efficace et rapide à  de nombreuses pathologies.

Les huiles essentielles ont fait la preuve de nombreuses propriétés thérapeutiques : anti-infectieuse, anti-mycosique, anti-virale, anti-spasmodique, relaxante, anti-inflammatoire...

Pour le traitement des pathologies humaines, il est indispensable d'utiliser des huiles essentielles de qualité pharmaceutique.

COMMENT CHOISIR UNE HUILE ESSENTIELLE ?

Plusieurs mentions doivent impérativement figurer sur l’emballage de l’Huile Essentielle pour qualifier une huile de qualité :

  • Son nom latin : il doit être présent pour d’éviter toute confusion.
  • Son origine : l’origine géographique de la plante influe énormément sur la composition de l’huile et sur sa qualité.
  • La partie du végétal utilisée : fleur, feuille, écorce, racine, rhizome, fruit sec ou graine. Celle-ci diffère selon la plante.
  • Son mode d’extraction : distillation à la vapeur d’eau ou expression à froid (pour les agrumes).
  • Sa spécificité biochimique: c’est la carte d’identité de l’Huile Essentielle. Elle regroupe les principales molécules actives retrouvées dans une Huile Essentielle. Une même espèce peut présenter des spécificités biochimiques différentes selon le sol, l’ensoleillement dont elle a bénéficié, l’hygrométrie ou le moment de sa cueillette... Une même Huile Essentielle peut donc avoir des actions très différentes !
Bon à savoir : une Huile Essentielle de qualité est toujours protégée par un flacon de verre teinté car, pour rester intacte, l’Huile Essentielle doit être préservée à l’abri de la lumière et de la chaleur 

 

A la pharmacie Mai, vous trouverez les huiles essentielles du laboratoire PRANAROM.

Pranarôm préconise l’utilisation d’Huiles Essentielles ChémoTypées (HECT).
 
En fonction du biotope (ensoleillement, climat, composition du sol, altitude...), une même plante peut sécréter des essences biochimiquement très différentes. Ces variations de composition biochimique des huiles essentielles engendrent la notion de chémotype (CT). Deux chémotypes de la même huile essentielle présenteront non seulement des activités différentes mais aussi des toxicités très variables.
 
Il existe différentes catégories d’huiles essentielles.
 
Les huiles essentielles 100 % pures, 100% naturelles et 100% complètes ou intégrales sont rares et leur prix est plus élevé si elles répondent à tous les critères de qualité d’une huile essentielle chémotypée. 
 
On distingue en général plusieurs qualités d’huiles essentielles :
 
  • Qualité industrielle standard : l’huile essentielle provient d’une plante qui n’est pas définie botaniquement, qui est cultivée industriellement et dont la récolte ne se fait pas à un moment précisément opportun. La distillation est bien souvent incomplète ou l’huile essentielle est rectifiée voire même reconstituée chimiquement.
  • Qualité chémotypée, 100% pure et 100% naturelle : l’huile essentielle a été obtenue après une distillation intégrale de plantes botaniquement identifiées et récoltées au bon moment.  Les plantes aromatiques distillées peuvent être issues de l’agriculture ou de la cueillette sauvage. Les composantes biochimiques de l’huile essentielle sont connues et répondent au profil qualitatif souhaité.
  • Certification BIO : l’huile essentielle est obtenue à partir de plantes dont la culture a été certifiée BIO 
    par un organisme agréé.
Quelle est la meilleure huile essentielle ?
Certifiée BIO ou non, la meilleure huile essentielle est celle qui est chémotypée, 100 % pure et 100 % naturelle.
 
 
 HE3

 Pour les produits finis, nous avons choisi Pranarom pour leur qualité, la plupart des prduits sont Bio et sont très efficaces. 

HE2 

Les Huiles Essentielles s’utilisent de différentes façons en fonction de leur statut :

  • Par voie orale : sous forme de gouttes pures sur un support neutre à sucer ou à croquer (comprimé neutre, sucre…).
  • Par voie cutanée : le plus souvent diluées dans une Huile Végétale, en massage, friction.
  • Par voie atmosphérique : avec un diffuseur adapté (qui ne chauffe pas les Huiles Essentielles) ou en versant quelques gouttes sur un galet de diffusion, ou dans une coupelle.

Une Huile Essentielle a souvent plusieurs actions.

 

 

PRECAUTIONS D’EMPLOI

  • Pour un usage direct sur la peau, il est préférable de diluer les huiles essentielles dans une huile végétale (amande, noisette, etc.). Toujours faire un test de tolérance cutané 24 heures avant tout utilisation directe sur la peau
  • Toujours conserver hors de portée des enfants.
  • Ne jamais dépasser 6 gouttes par jour sans avis médical
  • Certaines huiles sont photosensibilisantes (angélique, orange, bergamote, citron). Après application de ces huiles, ne pas s’exposer au soleil pendant 6 heures

CONTRE INDICATIONS

  • Déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes et plus particulièrement les huiles essentielles riches en cétones
  • En cas d’allergies respiratoires, ne pas inhaler
  • Ne pas associer aux traitements médicamenteux
  • Ne pas utiliser chez les personnes âgées
  • Ne pas utiliser en diffusion d’huiles essentielles à phénols ou à cétones
  • Ne pas verser dans l’eau du bain sans être mélangées avec un émulsifiant naturel

INTERDICTIONS

  • Ne pas appliquer sur les muqueuses (génitale, anale, auriculaire, nasale, oculaire)
  • Ne pas utiliser chez les bébés et les enfants de moins de 7 ans
  • Ne pas utiliser d’huile essentielle riche en phénols pure sur la peau
  • Ne pas utiliser en cas de problème de santé grave (insuffisants rénaux et hépatiques et autres pathologies lourdes)
  • Ne pas injecter

QUE FAIRE EN CAS D’ACCIDENT

  • En cas de contact avec les yeux et autres muqueuses, appliquer abondamment une huile végétale puis consulter un médecin
  • En cas d’ingestion accidentelle, si possible vomir, avaler plusieurs cuillerées d’huile végétale, ne pas boire d’eau, contacter un centre anti-poison et consulter un médecin